Profanation, de Jussi ADLER-OLSEN

Publié le par Le Monde de Sylvie

Profanation, de Jussi ADLER-OLSEN

 

RESUME

Sur le bureau de l’inspecteur Carl Mørck, chef du département V, le dossier d'un double meurtre commis en 1987 et impliquant une bande de fils de famille, innocentée par les aveux « spontanés » d’un des leurs. Mørck s'aperçoit que l'affaire a été hâtivement bouclée et décide de reprendre l’enquête. Cercles fermés des milieux d'affaires, corruption au plus haut niveau, secrets nauséabonds de la grande bourgeoisie...

 

Mon Avis

Profanation est le deuxième opus des aventures du Département V. On y retrouve bien entendu le taciturne Carl Mørck et son comparse Assad. Une troisième recrue vient compléter et pimenter la vie de ce nouveau service de police : Rose, qui arrive avec son caractère bien trempé et son côté rebelle à l’autorité. Son intégration ne sera pas vraiment facilitée par Mørck mais petit à petit, une forme de compromis s’installe…

Par le biais de son intrigue, Olsen dresse cette fois une critique acerbe de la haute bourgeoisie danoise d’aujourd’hui. Immorale, décadente et par-dessus tout violente, une bande de jeune issue d’une génération perdue, en mal d’amour familiale et sans autre objectif que de récupérer l’affaire de papa, poursuit ses instincts meurtriers à l’âge adulte avec encore plus de machiavélisme et en toute impunité.

Pourtant, quelques années plus tard, un électron libre va semer la peur au sein de ces nantis dégénérés… La seule femme de la bande, Kimmie, à demi schizophrène, torturée et vengeresque, après une descente aux enfers de plusieurs années, refait surface et se pose en véritable menace malgré sa grande fragilité. Elle n’est pas bien différente de ses anciens camarades car son passé n’est que violence et cruauté – celles qu’elle a subies et celles qu’elle a fait subir – pourtant, Olsen parvient à nous la rendre attachante.

Les relations évoluent aussi entre les deux enquêteurs. Alors qu’une part de secret continue d’entourer le passé d’Assad, Mørck se dévoile un peu et sort de sa réserve notamment vis-à-vis de son ami Harry.

Difficile d’en dire plus sans spoiler alors je dirais simplement que ce deuxième tome est très réussi et que je vais forcément poursuivre l’aventure avec le Département V.

J'ai eu l'occasion de regarder l'adaptation cinématographique du premier tome et je l'ai trouvée tout à fait dans le coup. Espérons que la suite tiendra toutes ses promesses...

Pour vous mettre l'eau à la bouche, les 2 bandes annonces...

Publié dans J'ai beaucoup aimé

Commenter cet article

Emma 03/11/2015 05:39

Bon, j'en suis toujours au premier, mais comme j'avais beaucoup aimé, je compte lire la suite un jour ... Contente de te relire :)

Annie-Jeanne 02/11/2015 22:48

Contente de te lire !
J'avais beaucoup aimé Misericorde. Profanation devrait me plaire d'après ta chronique.
À bientôt