Hygiène de l'Assassin, d'Amélie NOTHOMB

Publié le par Le Monde de Sylvie

Hygiène de l'Assassin, d'Amélie NOTHOMB

RESUME

L'annonce de la mort imminente de Prétextat Tach, Prix Nobel de littérature, misanthrope et obèse, suscite un engouement sans précédent chez les journalistes du monde entier.

Rares sont ceux qui ont le privilège d'approcher le grand homme ; les quatre premiers, trahis par leur incompétence et leur fatuité, sont éconduits de façon grossière : le premier est épinglé pour sa bêtise, le deuxième, écœuré, fuit au récit des orgies rituelles de Tach, les deux autres n'échappent pas non plus aux vexations orchestrées avec jubilation.

Seule Nina, par sa parfaite connaissance de l'oeuvre de l'écrivain, parvient à faire face au mépris et au sadisme affichés par Tach ; tous deux engagent alors un duel à fleurets mouchetés, qui va amener l'écrivain à se dévoiler et à révéler son surprenant passé...

MON AVIS

Comme il est bon de revenir régulièrement faire quelques incursions dans l’univers décalé d’Amélie Nothomb !

Ce roman de dialogues principalement est un face à face truculent entre une journaliste, Nina, et un écrivain mourant, Pretextat Tach, qui pour le coup, a la verve bien vive et cinglante. Après avoir épuisé quelques confrères journalistes de la nouvelle venue, le voilà face à sa nouvelle proie, fine connaisseuse de son œuvre (à sa grande surprise) et sans complexe face à ce Prix Nobel de Littérature. Entre cynisme, manipulation, mensonge, l'auteure nous offre des joutes verbales particulièrement piquantes avec des réparties d’une incroyable drôlerie. Bon d’accord, parfois le propos vire au sordide car ce héros écrivain n’est pas banal. Mais la pugnacité et l’intuition de Nina finiront par percer à jour le passé mystérieux de Tach l’écrivain.

Un roman que je recommande notamment pour la qualité de ses dialogues. C’est grâce à lui qu’Amélie Nothomb a fait une entrée fracassante dans le monde littéraire français en 1992.

 

Publié dans J'ai beaucoup aimé

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Le Monde de Sylvie 18/01/2016 13:48

Tout pareil, j'ai lu une dizaine de ses romans et même si quelques uns des derniers ne m'ont pas autant convaincue, j'en garde d'excellents souvenirs de lecture !
Bises

florence 17/01/2016 21:14

Je suis une inconditionnelle d'amélie NOTHOMB, mais je n'ai pas lu celui-ci. Tu me donnes envie de lire (ou relire) ses premiers livres. Bises