La compassion du diable, de Fabio M. MITCHELLI

Publié le par Le Monde de Sylvie

La compassion du diable, de Fabio M. MITCHELLI

RESUME

1963 - Une nuit dans l'Ohio... impulsive. Suivront des corps, dans des barils en plastique. 1981 - Deux enquêteurs, hantés par leur passé. Le cannibale de Cleveland... et vous. Votre compassion... celle pour le diable.

 

Mon Avis

Depuis sa sortie en format broché, j’avais entendu et lu d’exceptionnels éloges sur ce thriller et notamment de la part de Gérard Collard, de la Griffe Noire. Lui et beaucoup de bloggeurs avaient plébiscité ce livre et moi qui adore les thrillers, je pensais aussi tomber sous le charme… Pas de chance, ça n’a pas été le cas, et ce pour diverses raisons.

Le récit démarre plutôt bien et je me suis dit que j’allais vite le dévorer ; pourtant au bout de 80 pages, j’ai décroché… l’ennui s’est installé… Je n’ai pas accroché au style de l’auteur qui m’a semblé faire plutôt du remplissage de pages à coup de descriptions toujours plus morbides et sanguinolentes, en oubliant selon moi, de peaufiner le suspense et la mise sous tension du lecteur. Habituellement, j’apprécie le chapitrage court qui dynamise le récit, mais ici, il est associé à des flashbacks incessants et qui créent pas mal de confusion dans la compréhension de l’histoire.

Les personnages ne m’ont pas vraiment séduite non plus et particulièrement la policière quelque peu agaçante par son langage et son comportement…

Mais par-dessus tout, ce qui m’a dérangé et perturbé dans ma lecture, c’est cette montagne de coïncidences qui tombaient vraiment à brûle pourpoint à de nombreuses reprises… vraiment, toute la crédibilité du récit en a été entachée. Dommage car je savais que cette histoire était tirée de faits réels (inspirée de la vie de Jeffrey Dahmer) et que le côté extraordinaire de ce tueur monstrueux aurait pu être exploité dans ce récit d’une façon certainement plus plausible et réaliste.

Alors que ce livre est qualifié par beaucoup de page-turner, personnellement, j’ai eu du mal à tourner les pages jusqu’au bout…

 

 

Publié dans Déceptions

Commenter cet article

Le Monde de Sylvie 25/08/2016 08:25

Merci Anne de continuer à me suivre malgré l'irrégularité de mes chroniques depuis 2 mois. J'essaie de rattraper mon retard ! J'ai entendu parler de cette bio sur Daphné du Maurier mais je ne suis pas vraiment tentée. Je viens de poster un coup de coeur... c'est "En attendant Bojangles", je te le recommande ! Bises

Anne Coccinelle 25/08/2016 08:04

Ravie de te retrouver ici, même si ce n'est pas avec un coup de coeur ! Le livre qui m'a un peu déçue cet été est "Manderley for ever", biographie de Daphné du Maurier par Tatiana de Rosnay. Manque de sympathie pour Daphné du Maurier de ma part + ruptures dans le récit (genre "voilà comment j'ai travaillé" par l'auteur) qui m'ont gênées. A bientôt