Grossir le ciel, de Franck BOUYSSE

Publié le par Le Monde de Sylvie

Grossir le ciel, de Franck BOUYSSE

RESUME

Les Doges, un lieu-dit au fin fond des Cévennes. C’est là qu’habite Gus, un paysan entre deux âges solitaire et taiseux. Ses journées : les champs, les vaches, le bois, les réparations. Des travaux ardus, rythmés par les conditions météorologiques. La compagnie de son chien, Mars, comme seul réconfort. C’est aussi le quotidien d’Abel, voisin dont la ferme est éloignée de quelques mètres, devenu ami un peu par défaut, pour les bras et pour les verres. Un jour, l’abbé Pierre disparaît, et tout bascule : Abel change, des événements inhabituels se produisent, des visites inopportunes se répètent…

Mon Avis

Je le voyais circuler depuis plusieurs mois ce petit roman, et à chaque fois, je voyais fleurir les éloges et les avis encenseurs… du coup, ma chronique vient grossir le flot de louanges car vraiment, ce roman noir est un vrai bijou.

Formidable portrait d’hommes solitaires et taiseux, ce huis-clos sombre nous entraîne au fin fond de nos campagnes françaises, dans une ruralité marginalisée et stigmatisée par notre société. Un voyage au cœur du silence, du dénuement, de la frugalité et pourtant au cœur de l’essentiel.

L’auteur créé une ambiance particulièrement sombre et lourde qui fait osciller le récit entre roman noir et thriller. Une certaine lenteur du quotidien qui tranche bien sûr avec la suractivité urbaine et la pollution technologique… c’est un monde tellement différent qui nous est présenté ici, un monde qui nous est étranger de par son rythme et ces deux hommes au mode de vie hors du temps. Les mots de l’auteur sont d’une grande justesse, à la fois réaliste et poétique. Les rares dialogues entre les deux hommes sont brefs mais percutants ;  le récit lui-même révèle avec puissance et intensité la part de souffrance, les secrets de famille, la rudesse de la vie cévenole, et transperce le fond des âmes… L’intensité dramatique est palpable tout au long du récit, cultivant ainsi les non-dits et entretenant le suspense. Vraiment, ce livre a été un coup de cœur et je vous invite séance tenante à aller découvrir ce concentré de bonheur littéraire…

Publié dans J'ai adoré !!!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

florence 14/02/2017 15:52

Encore une fois, j'ai craqué en lisant ton commentaire sur ce livre et me suis précipitée à ma librairie pour me l'acheter ! (en plus pour un livre acheté, les libraires reversent un euros pour les blouses roses). Mais comment fais-tu pour choisir tes livres ? Tu les achètes après conseils de ton libraire ou bien les empruntes-tu à la bibliothèque ? Bises

Le Monde de Sylvie 16/02/2017 14:12

Bonjour Florence,
Je parcours beaucoup la blogosphère et Facebook pour choisir mes livres... on rencontre des amis virtuels très enrichissants lorsqu'on fait bon usage des nouvelles technos... Sinon, j'échange aussi pas mal avec nos bénévoles de la bibliothèque municipale...Elles sont d'excellents conseils... Tu me diras comment tu as trouvé ce livre de F. Bouysse... Bises

Emma 12/02/2017 16:26

Tu ne pouvais qu'aimer, j'ai adoré ce livre, et les autres aussi, pour l'avoir croisé plusieurs fois, j'aime beaucoup la personne et lorsqu'il parle de ses livres. Bises.

Le Monde de Sylvie 12/02/2017 20:34

C'est clair, un auteur que l'on a forcément envie de retrouver... Bises