Mr Mercedes, de Stephen KING

Publié le par Le Monde de Sylvie

Mr Mercedes, de Stephen KING

Résumé

Midwest 2009. Un salon de l'emploi. Dans l’aube glacée, des centaines de chômeurs en quête d’un job font la queue. Soudain, une Mercedes rugissante fonce sur la foule, laissant dans son sillage huit morts et quinze blessés. Le chauffard, lui, s’est évanoui dans la brume avec sa voiture, sans laisser de traces. Un an plus tard. Bill Hodges, un flic à la retraite, reste obsédé par le massacre. Une lettre du tueur à la Mercedes va le sortir de la dépression et de l’ennui qui le guettent, le précipitant dans un redoutable jeu du chat et de la souris.

 

Mr Mercedes, de Stephen KING

Mon Avis

Encore un coup de génie du maître avec ce passionnant polar, teinté de thriller et de suspense psychologique, bien comme il faut. C’est le 1er opus d’une trilogie dont j’espère que les suivants seront tout aussi bons.

L’entame est magistrale avec cette attente nocturne et la rencontre de personnages pommés et désœuvrés auxquels on s’attache déjà, et pourtant… Ils ne seront pas les héros de cette histoire et pour cause… ils seront fauchés par le tueur à la Mercedes qui va disparaître aussi vite qu’il n’est apparu, pour resurgir un an plus tard, sans doute lasser de rester dans l’ombre et désireux de casser son ennui en titillant un peu la police.

Mr Mercedes, de Stephen KING

Et il n’est pas le seul à s’ennuyer ce tueur, Bill Hodges s’ennuie fermement aussi depuis qu’il a pris sa retraite de policier. Alors, lorsque le Mr. Mercedes prend contact, le voici qui sort de sa torpeur, découvrant avec surprise que le tueur l’a en ligne de mire et connait ses habitudes.

Mr Mercedes, de Stephen KING

S’installe alors un duel à distance entre les deux hommes, une confrontation moderne, bien loin de l’atmosphère habituelle de S. King. Ils s’affrontent par réseau social confidentiel sous un parapluie virtuel, à coup de messages énigmatiques et de menaces.

Mr Mercedes, de Stephen KING

Voilà, la traque est lancée avec autour de ces deux personnages principaux, plusieurs autres protagonistes tout aussi intéressants. Car s’il y a bien un plus dans ce polar, c’est bien les personnages. Qu’il est doué le maître à nous créer des héros consistants et crédibles ! 

La pression monte dans ce jeu de cache-cache car le tueur n’a pas décidé de faire sortir Hodges de son état d’hibernation pour rien. Quelle sera la cible ?

Sur fond de dénonciation sociale, ce livre est un vrai polar, hors de toute ambiance surnaturelle ou fantastique, l’habituel univers de King. Ca ne manque pas car, une fois de plus, S. King nous montre à quel point il est un excellent conteur. Un véritable « page-turner » dont il est difficile de dire plus sous peine d’en dévoiler trop… Vivement la suite !

Mr Mercedes, de Stephen KING

Publié dans J'ai beaucoup aimé

Commenter cet article