Train d'enfer pour ange rouge, de Franck THILLIEZ

Publié le par Livres Emois Livres et Vous

Train d'enfer pour ange rouge, de Franck THILLIEZ

RESUME

Un cadavre en morceaux artistiquement répartis est retrouvé aux environs de Paris. La victime a été décapitée et son corps martyrisé a fait l'objet d'une mise en scène défiant l'imagination.
Le commissaire Franck Sharko est dépêché sur les lieux. Les ténèbres, il connaît : sa femme a disparu depuis six mois. Aucun signe de vie, aucune demande de rançon.
Et cette nouvelle affaire, en réveillant le flic qui dormait en lui, va l'emmener au cœur de la nuit, loin, beaucoup trop loin.

Mon Avis

Ce livre est le tout premier volet des aventures du Commissaire Franck Sharko, le personnage récurrent de Franck Thilliez. On y découvre un homme fragilisé par la disparition de sa femme 6 mois plus tôt. Une disparition qui le hante et le plonge dans un désarroi extrême. Il se raccroche à son métier pour conserver espoir et garder sa lucidité.
Ce qui me vient de suite à l’esprit après lecture de ce thriller, c’est que l’auteur ne nous a vraiment rien épargné ! La violence est extrême, les déviances hallucinantes de cruauté, les perversités multiples : sadomasochisme, mutilation des corps, cruauté animale, torture etc. Pas de demi-mesure ici, l’auteur va loin dans la description des scènes, on sent les connaissances biologiques de l’auteur, c’est un plus. Par contre, cette écriture descriptive et assez cinématographique est largement alourdie par un style ampoulé et des traits d’humour pas toujours subtils. Des maladresses de début de carrière sans doute car les autres thrillers que j’ai lus de cet auteur et publiés bien après, étaient beaucoup plus fluides dans le style. 
Côté personnages, c’est du tout bon. J’ai tout de suite accroché au personnage de Sharko, flic tourmenté et meurtri par la rage de ne pas savoir ce qui est arrivé à sa femme. L’utilisation de la première personne permet de se glisser quelque peu dans la peau du personnage… mais pas trop longtemps quand même…
Pour un premier livre édité, on peut quand même dire que l’auteur frappe fort. L’histoire est percutante, certaines scènes sont appelées à rester longtemps en mémoire. L’enquête est efficace, sans temps mort, captivante car pleine de rebondissements. Personnellement, je n’ai pas vu venir le dénouement.
Evidemment, je ne vais pas trop m’aventurer à expliquer l’histoire pour ne pas « divulgâcher » (et oui un néologisme tout frais venu du Québec pour arrêter de dire « spoiler ») cette passionnante enquête. Mais au final, je dirais que j’ai lu un excellent thriller, qui préfigure du talent aujourd’hui confirmé de Franck Thilliez.

Infos Auteurs

Train d'enfer pour ange rouge, de Franck THILLIEZ

Franck Thilliez, né le 15 octobre 1973 à Annecy, est un écrivain français, auteur de romans policiers et de thrillers, également scénariste. Il a étudié à ISEN Lille afin de devenir ingénieur en nouvelles technologies, vit à Mazingarbe, petite commune entre Lens et Béthune dans le Pas-de-Calais.
Après « Conscience animale », puis « Train d'enfer pour Ange rouge », son troisième roman « La Chambre des morts » est nommé au Prix SNCF du polar français 2007 puis adapté au cinéma la même année. Le succès rencontré depuis « La Chambre des morts », sorti en 2005, lui permet de cesser son travail d'informaticien à Sollac Dunkerque pour se consacrer exclusivement à l'écriture.
En 2020, il a dix-neuf romans à son actif, hors « Conscience animale » resté confidentiel, ainsi qu'une vingtaine de nouvelles.
Les personnages récurrents sont le commissaire Franck Sharkof apparu seul dans « Train d'enfer pour Ange rouge » puis « Deuils de miel », et l'inspectrice Lucie Henebelle découverte dans « La chambre des morts » et « La Mémoire fantôme ». Ces deux policiers se rencontrent dans « Le syndrome E », et travailleront ensuite ensemble dans « Gataca », « Atomka », « Angor », « Pandemia », « Sharko », « Luca ». En 2017, pour la sortie du roman « Sharko », l'éditeur met gratuitement à disposition sur internet un fascicule « Sharko Henebelle, couple de flics », qui retrace des anecdotes de leurs vies respectives.

Publié dans J'ai beaucoup aimé

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article