L'affaire des corps sans tête, de Jean-Christophe PORTES

Publié le par Livres Emois Livres et Vous

L'affaire des corps sans tête, de Jean-Christophe PORTES
RESUME

1791. On découvre des cadavres dans la Seine, nus et la tête coupée. Malgré l’émoi que cela provoque, Victor Dauterive, jeune officier de la nouvelle Gendarmerie nationale n’a guère le temps de s'en préoccuper : Lafayette, son mentor, l’a chargé d’arrêter Marat, ce dangereux agitateur qui en appelle au meurtre des aristocrates. Une mission qui tourne vite au cauchemar pour l’enquêteur qui joue sa vie en posant trop de questions. Les vainqueurs de la Bastille sont-ils de vrais patriotes ou des activistes corrompus ? Existe-il vraiment un Comité secret aux Tuileries, dans l'ombre de la Cour ? Et n’y aurait-il pas un lien entre Marat et ces corps flottant dans la Seine ? Peu à peu, Victor Dauterive lève le voile sur un effrayant complot. Une conspiration qui pourrait changer le cours de la Révolution...

Mon Avis

Ce qui frappe d’entrée de jeu dans ce livre, c’est l’écriture, une écriture vive, riche d’un vocabulaire et de tournures qui s’inscrivent parfaitement dans l’époque que l’auteur vient raconter. Un vrai bonheur de lecture !

L'affaire des corps sans tête, de Jean-Christophe PORTES

Nous plongeons dans le Paris de l’après-révolution, 2 ans à peine après la prise de la Bastille. Grâce à un véritable travail d’historien, l’auteur agrémente une intrigue tout à fait passionnante de tout ce qui caractérise la société d’alors : espoirs, inquiétudes et désillusions sont ressentis par le peuple mais aussi par ceux qui voient leurs privilèges remis en cause. L’intrigue, bien qu’assez classique, est pimentée par le contexte des luttes de pouvoirs qui s’exercent pendant cette période cruciale dans l’évolution de la société française. L’auteur restitue formidablement bien les tiraillements, les luttes d’influences, les conflits personnels et les nombreux complots qui jalonnent cette période trouble, pleine d’incertitudes et où les balbutiements de la démocratie émergent.
L’auteur sonde les âmes humaines, qu’elles viennent des bas-fonds ou des sphères du pouvoir. Rien de manichéen, tout est en nuance avec notamment ce personnage principal, Victor Dauterive, qui, malgré sa jeunesse et une assez grande naïveté, sent très vite qu’il est manipulé. Pour autant, il est pétri de doutes et ne sait pas forcément à qui faire confiance. Il est touchant par ses tâtonnements, très imparfait dans ses déductions et finalement très crédible. Cette intrigue est l’occasion de relater la création du tout nouveau corps de gendarmerie dont Dauterive est l’un des sous-lieutenants. Nouvelle organisation, nouvelles méthodes d’investigation, c’est un héros en apprentissage de ses fonctions qui nous est présenté dans ce premier tome. Il est plein de bonne volonté mais essuie beaucoup d’écueils. Pourtant, il apprend, et nul ne doute que dans les futures enquêtes, il sera bien plus aguerri.

L'affaire des corps sans tête, de Jean-Christophe PORTES

Un autre point fort de cette enquête est le fait de mêler des personnages fictifs avec d’illustres personnages de cette période agitée. Dans ce livre, on croise donc Lafayette, Marat, Danton, Louis XVI et Marie-Antoinette, Olympe de Gouges etc. C’est particulièrement instructif et ça rafraichit bien les connaissances !
Au final, c’est un excellent thriller historique que nous propose Jean-Christophe Portes. L’intrigue est passionnante et la qualité narrative de l’auteur permet une immersion totale dans cette époque tourmentée. Si vous aimez l’histoire, vous allez adorer !

Infos Auteur
L'affaire des corps sans tête, de Jean-Christophe PORTES

Jean-Christophe Portes, né le 21 mars 1966 à Rueil-Malmaison, est un journaliste, réalisateur de documentaires et écrivain français.
Il fait des études à l'École nationale des arts décoratifs de Paris, section cinéma-vidéo-animation. Après des débuts en tant que monteur dans l’audiovisuel d’entreprise, il s’oriente vers la télévision où il travaille d'abord comme JRI.
Il collabore au « Journal de la santé » sur France 5, puis à des émissions d’enquêtes et de reportages telles « Envoyé spécial » ou « Reportages » sur TF1. De 2002 à 2017, il réalise des grands reportages et des documentaires pour les principales chaînes de télévision française, dans lesquels il traite des sujets de société, santé, économie ou histoire.
À partir de 2017 il se consacre uniquement à l'écriture.
« L'Affaire des corps sans tête », son premier roman, est paru en 2015. Il est le premier des « Enquêtes de Victor Dauterive », une série de romans policiers historiques qui ont pour cadre la Révolution française à partir de 1791. Le héros est un jeune aristocrate qui a fui son milieu et renoncé à sa particule. Protégé au départ de La Fayette, il devient sous-lieutenant de la Gendarmerie nationale et traverse les grands événements et les personnages de l'époque, dont « Louis XVI, Robespierre ou Olympe de Gouges. Les romans sont édités par City Éditions.
En 2015, la pédiatre Colette Brull-Ulman qui a travaillé comme interne à l’hôpital Rothschild pendant la seconde guerre mondiale est le sujet de son documentaire « Les Enfants juifs sauvés de l’hôpital Rothschild » et sa rencontre avec trois enfants de l’époque qu'elle a sauvés. Ensemble, ils sont coauteurs d'un livre « Les enfants du dernier salut » paru en 2017.
En 2018, il est l'auteur d'un livre de témoignages inédits des experts criminels de l'institut de recherche criminelle de la Gendarmerie nationale, à Pontoise.
« Minuit dans le jardin du manoir », son premier polar contemporain, parait aux Éditions du Masque en mars 2019. Il obtient le prix du roman d'aventures 2020.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article