L'Insoumise, de Martine DESEVRE

Publié le par Le Monde de Sylvie

RESUME :

L'insoumiseEn France, sous le règne de François Ier, Raphaëlle Aslet, orpheline violemment spoliée de ses biens, est initiée, très jeune, à l’art de l’orfèvrerie. À dix-huit ans, elle excelle dans la création de joyaux très originaux. Résolue à vivre de son art, elle se rend à Paris afin d’y exercer ses talents. Mais elle doit aussitôt affronter la misogynie et le rejet d’une corporation dont l’art est uniquement professé par des hommes. Parvenant néanmoins à se faire remarquer par le roi, Raphaëlle tente de s’imposer parmi ses confrères. Un amour fou l’unit au chevalier Guillaume de Valras, hélas marié. Mais ambitions, rivalités et désirs de vengeance les déchirent et les séparent car les orfèvres cherchent à l’évincer par les moyens les plus vils. À cette malveillance s’ajoutent la jalousie destructrice de Margaux, l’épouse de Guillaume… et le réveil d’un passé terrible qui dévoile à Raphaëlle sa véritable identité. Une histoire haletante, chargée d’amour et de drames dans l’atmosphère scintillante de la Renaissance, parmi l’éclat des pierres précieuses, le façonnage de l’or, le foisonnement artistique du Pont-au-Change, centre luxuriant de l’orfèvrerie parisienne

 

Mon Avis :

Sous le règne de François 1er, Raphaëlle, 19 ans, a appris l’art de l’orfèvrerie depuis son plus jeune âge et n’a qu’une seule aspiration : vivre de son art et obtenir la reconnaissance de ses paires en tant qu’artiste, par delà le corporatisme établi, qui exclu toute femme de la profession.

L'histoire et le romanesque font parfaitement bon ménage dans ce livre. Ce roman historique est très bien documenté ; il plonge le lecteur au cœur de la Renaissance, période lumineuse et reluisante pour a créativité artistique. Le récit est très romanesque, plein d'aventures et de rebondissements, les complots et les vengeances se succèdent en mettant forcément les héros à l'épreuve.

Très bien écrit, ce roman offre une belle richesse de vocabulaire et nous pousse inévitablement à ouvrir le dictionnaire pour retrouver le sens que quelques vieilles expressions et découvrir les objets d’un autre temps. Pas de lenteur ou de longueur, on est tenu par l’histoire et les péripéties des personnages ; des personnages relativement classiques mais très bien campés et très attachants, telle Raphaëlle, l'héroïne de ce roman. On l'aime tout de suite avec sa grande indépendance, sa témérité et sa pugnacité qui ne peuvent que séduire et donnent vraiment tout le piquant à l'histoire. Douce et chaleureuse, elle brille par son intelligence et sa gentillesse. Elle est peut-être stéréotypée mais pour traverser une telle histoire, le personnage doit être à la hauteur, captiver l'attention et séduire le lecteur. C'est chose faite avec Raphaëlle dont le dévouement et la constance lui permettront de traverser toutes ces vicissitudes

Beaucoup de thèmes attractifs dans ce roman et particulièrement le fond historique qui nous ramène au 16ème siècle, pendant la Renaissance. Les conflits avec les italiens et les espagnols, l'enlèvement cruel des fils de François 1er, les maladies qui se propagent, la pauvreté et la richesse qui se côtoient, et bien entendu, la condition des femmes à cette époque sont des thèmes très intéressants... tout est vraiment passionnant et instructif si bien que l'aspect historique prend parfois le pas sur la part romanesque. C'est bien car cela rehausse très nettement l'intérêt. La découverte du milieu de l'orfèvrerie; véritable métier d'art fut aussi d'un grand intérêt. Le travail des métaux, les phases de dessins en amont, toute la réflexion pour obtenir des créations originales, tous les gestes affinés sont décrits avec beaucoup de précision et de connaissances. Il y a là un formidable travail de recherche et de documentation.

 

En conclusion, une très agréable lecture qui ravira sans doute plus les lectrices que les lecteurs...

Publié dans J'ai beaucoup aimé

Commenter cet article

Emma 10/03/2014 19:07

Je n'ai pas pour habitude de lire ce genre de livres, mais pourquoi pas ? ça a l'air intéressant.