Le Syndrome E, de Franck THILLIEZ

Publié le par Le Monde de Sylvie

RESUME

syndrome e franck thilliezUn film mystérieux et malsain qui rend aveugle...

Voilà de quoi gâcher les vacances de Lucie Henebelle, lieutenant de police à Lille, et de ses deux adorables jumelles.

Cinq cadavres retrouvés atrocement mutilés, le crâne scié...

Il n'en fallait pas plus à la Criminelle pour rappeler le commissaire Franck Sharko en congé forcé pour soigner ses crises de schizophrénie.

Deux pistes pour une seule et même affaire qui va réunir Henebelle et Sharko, si différents et pourtant si proches dans leur conception du métier. 

Des bidonvilles du Caire aux orphelinats du Canada des années cinquante, les deux nouveaux équipiers vont mettre le doigt sur un mal inconnu, d'une réalité effrayante et qui révèle que nous pourrions tous commettre le pire. Car aujourd'hui, ceux qui ne connaissent pas le syndrome E, ne savent pas encore de quoi ils sont capables...

 

 Mon Avis

Premier volet d’un diptyque, ce « Syndrome E » nous plonge dans une noirceur absolue, au plus profond du cerveau humain, à la limite de l’exploitation de l’âme humaine…

Je suis totalement bluffée par le travail de recherche scientifique effectué par l’auteur, travail qu’il a su parfaitement conjuguer avec son habileté du récit. Rajouté à cela, des personnages très bien travaillés, et vous obtenez un thriller époustouflant.

Que dire de cette histoire sans trop en révéler ? Que l’intrigue est menée tambour battant avec une grande intensité, que du Caire à Montréal en passant par Liège, le lecteur ne peut qu’apprécier le dépaysement, que Lucie et Franck, personnages totalement écorchés et dévoués corps et âmes à leur métier de flic, sont attachants au possible et que leur histoire en parallèle de l’intrigue nous tient en haleine jusqu’à la fin… et quelle fin ? Avec une chute aussi inattendue, impossible pour moi de ne pas attaquer la suite « Gataca », dont l’intrigue est (je vous le dis déjà) tout aussi palpitante…

 

Personnellement, je ressors quand même de ce premier opus avec un certain malaise après cette plongée dans la psychiatrie et les neurosciences… Je reste effrayée de la primauté de l’expérimentation scientifique face aux questions éthiques. L’auteur nous convie à d’intelligentes (mais dérangeantes !) réflexions autour du pouvoir de l’image, des prédestinations à la violence et de la malléabilité du cerveau. Tant et si bien, que l’on se demande s’il existe bien une frontière entre la fiction et la réalité... 

Publié dans J'ai adoré !!!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Sandrine 06/08/2013 14:23

Je vais découvrir Thilliez cette année à l'occasion de son anniversaire (voir la page "Anniversaire" sur mon blog), bien que je ne sois pas certaine que ses romans me plaisent, on verra. Je ne sais
pas encore quel titre je vais choisir, peut-être celui qui se passe avec des gens enfermés dans une grotte, ça me plait bien ce genre de situation extrême...

Le Monde de Sylvie 07/08/2013 06:15



J'avais lu il y a très longtemps "La forêt des ombres" mais je n'avais pas trop accroché. Par contre, avec "Le syndrome E" et "Gataca", je suis convaincue par l'auteur. Bien sûr, il ne faut pas
se cantonner qu'à ce type de récit, mais un bon polar de temps en temps, ça fait du bien...



florence 05/08/2013 21:50

Je viens de finir "Fugue" que j'ai vraiment bien aimé. Je te l'envoie donc à mon retour de vacances le 29 Août ? Ca te convient ? Il faudra que tu envoies un mail à Malika pour avoir son adresse
pour lui retourner.

Le Monde de Sylvie 06/08/2013 06:30



Oui on fait comme ça... Je vois avec Malika pour le retour du livre. Bises.