Nymphéas Noirs, de Michel BUSSI

Publié le par Le Monde de Sylvie

Nymphéas noirsRESUME :

Tout n'est qu'illusion, surtout quand un jeu de miroirs multiplie les indices et brouille les pistes. Pourtant les meurtres qui troublent la quiétude de Giverny, le village cher à Claude Monet, sont bien réels.

Au coeur de l'intrigue, trois femmes : une fillette de onze ans douée pour la peinture, une institutrice redoutablement séduisante et une vieille femme aux yeux de hibou qui voit et sait tout. Et puis, bien sûr, une passion dévastatrice. Le tout sur fond de rumeur de toiles perdues ou volées, dont les fameux Nymphéas noirs. Perdues ou volées, telles les illusions quand passé et présent se confondent et que jeunesse et mort défient le temps.

Un étonnant roman policier dont chaque personnage est une énigme.

 

Mon Avis

Après "Un avion sans elle", il me tardait de découvrir le précédent polar de Michel Bussi. Et c'est avec un réel plaisir que je me suis plongée dans ce polar à l'ambiance tout à fait étonnante.

En effet, on se retrouve dans un cadre plutôt bucolique avec en toile (hi hi hi !!) de fond, Giverny, le village de Claude Monet. Du coup, sous couvert d'une intrigue policière habilement construite, le lecteur fait un voyage artistique au pays de l'impressionnisme et de la poésie d'Aragon. Un chouette programme de découverte en ce qui me concerne car sans ignorer la place de Monet dans cette mouvance artistique, j'avoue que j'avais de bien piètres connaissances en la matière quand même. Les descriptions autour du village où a vécu et peint Monet sont vraiment lumineuses, l'écriture de Bussi nous transmet parfaitement la palette des couleurs, les nuances et les tonalités des lieux. L'auteur ne manque pas d'y ajouter une pointe de critique envers l'aspect "piège à touristes" du village. Tout doit resté figé pour conserver l'univers de Monet...

Je disais donc que l'intrigue est très bien construite et que la fin est originale et inattendue au possible... L'entame est excellente avec un prologue détonant qui crée une immédiate addiction. Mais, car il y a un mais, certaines touches quelques peu superflues, ont un peu atténué ma bonne impression initiale... L'histoire d'amour entre le policier et Stéphanie, par exemple, me paraît de trop, surtout au vu de la touche finale, qui m'a laissée perplexe. D'ailleurs, autant les portraits de femmes sont affûtés, autant celui du héros policier masculin Sérénac manque de consistance (à mon goût), tant le personnage est attendu et ses pulsions grossières. Dommage...

Difficile de trop s'étendre sur l'histoire de peur de trop en dire. Malgré les petits bémols que j'ai évoqués, ce polar est vraiment à découvrir car l'intrigue est tout à fait bluffante, l'ambiance colorée et champêtre tout à fait rafraîchissante et que l'écriture de M. Bussi est superbe, tout en émotion et en poésie...

 

 

Publié dans J'ai beaucoup aimé

Commenter cet article

Dareel 17/09/2014 13:46

C'est clair !

Dareel 17/09/2014 09:04

Pareil ! La pseudo histoire d'amour m'a un peu ennuyée mais le dénouement final est juste magistral !

Le Monde de Sylvie 17/09/2014 13:44



Tout à fait d'accord... En tout cas, un auteur qui devrait nous réserver quelques très bons moments de futures lectures...



Emma 04/02/2014 19:22

Je voulais lire Un avion sans elle et j'ai lu (je ne sais plus chez qui)un avis plutôt négatif, peut être vais je donc lire celui-ci, ton article me tente bien. Bonne semaine.

Le Monde de Sylvie 05/02/2014 13:30



Pourtant, "un avion sans elle" est vraiment très bon, je l'ai préféré à celui-ci. Mais bon, ces deux livres sont quand même d'excellents polars...


 



Malika 04/02/2014 09:34

J'avais vraiment bien aimé "Un avion sans elle", et l'idée d'aller faire un tour du côté de chez Monet, me plait beaucoup ... c'est vendu pour Les Nymphéas !

Le Monde de Sylvie 04/02/2014 12:58



Je pense que tu apprécieras...