La dame de pierre, de Xavier MARIE-BONNOT

Publié le par Le Monde de Sylvie

La dame de pierre, de Xavier MARIE-BONNOT
RESUME

Comme chaque année, la neige tombe sur le massif de l’Oisans et l’hiver s’empare lentement du petit monde de Pierre Verdier, ancien guide de haute montagne. Et comme chaque année, sa sœur Claire descend de Paris pour fêter la Toussaint.

Mais le calme cotonneux du hameau est vite troublé : Claire fait de terribles cauchemars dans lesquels elle voit une certaine Vicky. Vicky qui l’appelle dans le vent, Vicky qui agonise et crie encore, Vicky qui meurt étranglée. Et le rêve qui revient. Et ces traces dans la neige. Et cet homme qui rôde.

Jusqu’à ce que la réalité dépasse le pire de ses cauchemars…...

 

La dame de pierre, de Xavier MARIE-BONNOT
La dame de pierre, de Xavier MARIE-BONNOT
Mon Avis

Dans ce roman noir, le lecteur prend de l’altitude et se retrouve en immersion dans les rigoureuses vallées alpines. Un décor majestueux et pour le moins inquiétant avec les craquements de glaciers, les sifflements du vent et les brouillards poudreux.

C’est là que vit Pierre, tel un reclus pour oublier un drame. L’isolement pour pénitence, dans une vie simple et austère, en compagnie de ses moutons et de son chien.

La dame de pierre, de Xavier MARIE-BONNOT

Cette vie est rythmée par les quelques visites de Claire, sa sœur, qui quitte la ville et vient se ressourcer aux vacances. Un frère et une sœur qui se retrouvent dans la ferme familiale, où ils y évoquent leurs souvenirs. L’attachement est fort entre eux, ils s’aiment profondément mais ils se parlent finalement peu et surtout, ils ne se connaissent pas. Sans doute ont-ils peur d’empiéter sur la vie de l’autre. Et lorsque le drame survient, celui qui reste est pris au dépourvu prenant ainsi conscience que l’autre lui est inconnu.

 

« Au fond, il a toujours bravé le danger parce qu’il avait le mal de vivre. L’ivresse de l’extrême était une came bien plus dangereuse que celle que l’on se fout dans les veines. »

La dame de pierre, de Xavier MARIE-BONNOT

L’auteur s’attache à une excellente analyse psychologique de ses personnages. Tous sont dépeints avec beaucoup de sensibilité : Pierre, ancien alpiniste marqué par un drame personnel est un taiseux solitaire à la froideur apparente, sa sœur Claire, la brillante scientifique de la ville, se voit fragilisée par des cauchemars, les voisins Alfred et Suzanne sont des cousins (comme beaucoup d’habitants de la vallée) rustiques et plutôt bourrus, et puis il y a l’adjudant Portal qui débarque pour son enquête dans ce milieu de montagnards silencieux et qui aura bien du mal se faire accepter.

Car pour enquêter, il faut entrer dans les secrets… ceux du passé mais aussi ceux d’aujourd’hui… ceux qui rappellent à Pierre que sa discrète et fragile sœur a sans doute fait le choix d’un exil urbain car il était plus aisé de cacher son secret dans le bouillonnement de la ville plutôt qu’au cœur du village familial où chacun s’épie…

Ce climat glacial et pesant est forcément un cadre idéal à l’intrigue de ce polar. L’enquête menée avec beaucoup de maladresse par Portal s’avère pourtant passionnante car difficile de gagner la confiance de ces villageois qui regardent l’étranger d’un sale œil… comment ne pas se tromper quand on connait si mal le milieu de la montagne et quand les apparences sont trompeuses ?

Sous couvert de cette enquête à rebondissements, on aborde des sujets importants et graves : l’isolement, la folie, la tolérance, la différence etc.

« Pierre a peur. Peur que la raison de sa sœur ne vacille et qu'il ne faille la soigner d'une folie qui a déjà frappé leur famille. Leur père disait toujours que la folie est un héritage qu'on ne peut pas refuser. Dans la famille Verdier, les aïeux avaient connu des troubles graves. Leurs ennemis, dans le village, les surnommaient "la famille marteau »

L’écriture est très belle, stylée et rythmée. On ne s’ennuie pas un instant dans cette lecture, vraiment un très bon roman noir teinté de polar qui donne envie d’en découvrir d’autres de l’auteur.

La dame de pierre, de Xavier MARIE-BONNOT

Publié dans J'ai beaucoup aimé

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
E
Je le retiens, il pourrait me plaire ;)
Répondre
L
Une ambiance pesante avec des personnages assez rustres... et très bien écrit, je pense que tu aimeras...Bises
B
Très tentant ;-)
Répondre
L
Dépaysant, inquiétant, captivant... tout pour être tentant !! Bises