Celle qui fuit et celle qui reste, d'Elena FERRANTE

Publié le par Le Monde de Sylvie

Celle qui fuit et celle qui reste, d'Elena FERRANTE
RESUME

Pour Elena, comme pour l’Italie, une période de grands bouleversements s’ouvre. Nous sommes à la fin des années soixante, les événements de 1968 s’annoncent, les mouvements féministes et protestataires s’organisent, et Elena, diplômée de l’École normale de Pise et entourée d’universitaires, est au premier rang. Même si les choix de Lila sont radicalement différents, les deux jeunes femmes sont toujours aussi proches, une relation faite d’amour et de haine, telles deux sœurs qui se ressembleraient trop. Et, une nouvelle fois, les circonstances vont les rapprocher, puis les éloigner, au cours de cette tumultueuse traversée des années soixante-dix. 

Celle qui fuit et celle qui reste, d'Elena FERRANTE
Mon Avis

Ce troisième tome de l’Amie Prodigieuse est une très grande réussite. 
On retrouve Lila et Lenù installées dans leur vie d’adulte. Chacune vit désormais sa vie, des vies très différentes, aux antipodes l’une de l’autre. 
Lenù s’engage dans une vie plutôt bourgeoise tout en restant très attentive et attachée à son quartier pauvre d’origine. Lila, elle, se retrouve en plein échouage moral, sentimental et social. Elle croise le chemin de la jeunesse militante de l’époque et décide de s’engager dans la lutte sociale.

Celle qui fuit et celle qui reste, d'Elena FERRANTE

Ce tome est beaucoup plus ancré dans le combat social et dans la mutation sociétale qui est en train de se produire en Italie. C’est une période de grands bouleversements dans les mentalités, l’émancipation féminine est en cours à l’image des parcours de Lila et Lenù. L’une découvre les désillusions de la vie de femme mariée et au foyer, l’autre trouve dans la lutte syndicale, une échappatoire qui lui permet de reprendre le contrôle de sa vie.
A travers les héroïnes, on vit ces grands changements de l’intérieur et avec beaucoup d’intensité car les différents personnages (et pas seulement Lila et Lenù) sont très emblématiques et représentatifs de cette société en plein éclatement.
Captivant de bout en bout, ce livre se dévore littéralement (tout comme le précédent !). Il faut dire que les deux amies sont extrêmement attachantes et les suivre face aux obstacles, aux dilemmes, aux réussites et à leurs nombreuses erreurs est un pur régal. 
L’écriture d’Elena Ferrante est toujours d’une grande fluidité, et son talent à tisser les liens entre les différents personnages est immense. Son savoir-faire pour laisser le lecteur en suspens à chaque fin de livre est remarquable… vivement la suite !

Celle qui fuit et celle qui reste, d'Elena FERRANTE

Publié dans J'ai adoré !!!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Annie-Jeanne 13/05/2018 18:14

Le troisième tome est mon préféré ! la suite est aussi très bonne
Bon weekend

Le Monde de Sylvie 13/05/2018 21:29

C'est vrai, que des 3, c'est mon préféré aussi... j'attends la sortie en poche du 4ème et je l'attaque !
Belle soirée, bises