Les vies multiples d'Amory Clay, de William BOYD

Publié le par Le Monde de Sylvie

Les vies multiples d'Amory Clay, de William BOYD
RESUME

Au lendemain de la Première Guerre mondiale, la très jeune Amory Clay se voit offrir par son oncle Greville un appareil photo et quelques conseils rudimentaires pour s’en servir. Elle ignore alors que c’est le déclencheur d’une passion qui façonnera irrévocablement sa vie future. 
Un bref apprentissage dans un studio et des portraits de la bonne société laissent Amory sur sa faim. Sa quête de vie, d’amour et d’expression artistique l’emporte bientôt dans un parcours audacieux et trépidant, du Berlin interlope des années vingt au New York des années trente, de Londres secoué par les émeutes des Chemises noires à la France occupée et au théâtre des opérations militaires, où elle devient l’une des premières femmes photoreporters de guerre. 
Sa soif d’expériences entraîne Amory vers d’autres conflits, des amants, un mari, des enfants, tandis qu’elle continue à poursuivre ses rêves, à combattre ses démons.

Les vies multiples d'Amory Clay, de William BOYD
Mon Avis

A travers plusieurs décennies, ce livre retrace le destin d’une femme pionnière pour son époque, dont la passion pour la photographie sera le fil conducteur de sa vie. Parce qu’être une femme photographe au début du 20ème siècle n’a rien d’un long fleuve tranquille, la jeune Amory (dont le prénom masculin est peut-être le signe avant-coureur d’une personnalité hors cadre) devra se démarquer et surmonter bien des embûches pour s’accomplir… Artiste photographe controversée mais aussi reporter de guerre pugnace, elle se servira de son art pour se reconstruire après un traumatisme causé par son père, puis pour asseoir sa liberté et son indépendance.

Les vies multiples d'Amory Clay, de William BOYD

Sa vie trépidante et sujette à multiples rebondissements est l’occasion de traverser un siècle de grands changements en matière d’émancipation des femmes. L’auteur a eu l’excellente idée de ponctuer son récit de nombreuses photos d’époques, tout à fait raccord avec les événements de la vie d’Amory. Ces illustrations donnent du crédit au récit et j’ai souvent pensé pendant ma lecture que cette Amory Clay avait bel et bien existé. Il semble que non, et que l’auteur se soit inspiré de personnalités de l’époque.

Les vies multiples d'Amory Clay, de William BOYD

La narration à la 1ère personne est tout à fait convaincante, l’auteur a parfaitement su se glisser dans la peau d’une femme et les descriptions qu’il fait des émotions et des épisodes de vie d’Amory sont juste parfaites. Une grande sensibilité se dégage du récit, on est happé par ce destin hors du commun
Femme instinctive parfois aveuglée par la passion, elle accomplit de grandes choses mais doit aussi faire face à de nombreux doutes et des échecs… Si son accomplissement est incontestable, ses échecs assumés l’inciteront à se remettre en question.
Au final, ce fut une très bonne lecture, servie par une belle plume et un personnage principal très romanesque. Avec une fin extrêmement touchante, l’auteur a su mettre un point final à la hauteur du récit. Donc à tous les niveaux, ce roman est une réussite !

Publié dans J'ai beaucoup aimé

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article