Sex Beast, de Stéphane BOURGOIN

Publié le par Livres Emois Livres et Vous

Sex Beast, de Stéphane BOURGOIN
RESUME

Policier en Floride au moment où il est condamné pour deux homicides et une double tentative d'enlèvement, Gerard Schaefer est suspecté de trente-quatre assassinats de jeunes femmes. Après leur rencontre en 1991, le serial killer avoue à Stéphane Bourgoin, dans plusieurs courriers, qu'il aurait commis une centaine de meurtres. Le 3 décembre 1995, il est poignardé de quarante coups de couteau à quelques pas du couloir de la mort.
Après des années d'enquête au côté du shérif et des avocats des victimes, de nombreux entretiens avec les codétenus et l'ex-petite amie du serial killer, Stéphane Bourgoin achève le portrait terrifiant et douloureux de l'incarnation du Mal : Sex Beast.

Mon Avis

Depuis longtemps, j’entends parler des livres documentaires de Stéphane Bourgoin, grand spécialiste français des « serial killers » qui est probablement l’un des rares à pouvoir les approcher et les interviewer. Ce qu’il a fait avec celui qui sera le sujet de ce livre et que l’on appelle Sex Beast.

Il peut sembler banal de ressasser cette phrase "parfois, la réalité dépasse la fiction"... mais ici, dans ce type de récit documentaire, c'est on ne peut plus vrai ! 
Je ne vous cacherai pas que cette lecture a été assez éprouvante, j'ai eu beaucoup de mal à tenir ce récit tant les abominations décrites soulèvent le cœur... certains passages sont à vomir. 
L’homme qui est le sujet principal de ce récit, s’appelait Gerard John Schaefer et était policier... Si, si ! Il concentrait à lui tout seul, les pires perversions imaginables. Il était très manipulateur, doté d'une grande intelligence et, chose incroyable, il écrivait... A l’évidence, je ne compterai jamais parmi ses lectrices, ça c'est sûr... je ne m'aventurerai certainement pas à découvrir ses fameuses "fictions", largement inspirées de ses méfaits...
Ce livre découvert à l'occasion d'un challenge, j'avais hâte de le terminer. J’ai trouvé son organisation un peu brouillonne – la faute aux nombreuses références nécessaires à l’analyse et à la présentation de ce monstre, la faute aussi au côté répétitif des faits (normal aussi puisque l'on parle d'un serial killer), des faits qui bouleversent et nous perdent devant tant d’incompréhension... 
Le travail d’expert qui est fait par l’auteur est, malgré mon ressenti général, en tout point remarquable. Car pour se plonger dans la tête de ce type de personnage, il faut du courage (surtout quand on sait que lui-même a vécu un traumatisme de ce type qui l’a justement amené à essayer de comprendre ces cerveaux déviants), beaucoup de faculté d’analyse psychologique et pour retranscrire tout ceci et informer, une qualité de narration. 
J’en lirai certainement d’autres mais pas tout de suite… j’avoue que je préfère en revenir aux fictions ! Même si parfois… elles découlent d’une effrayante réalité !
 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article