Le mystère Henri Pick, de David FOENKINOS

Publié le par Livres Emois Livres et Vous

Le mystère Henri Pick, de David FOENKINOS
RESUME :

En Bretagne, un bibliothécaire décide de recueillir tous les livres refusés par les éditeurs. Ainsi, il reçoit toutes sortes de manuscrits. Parmi ceux-ci, une jeune éditrice découvre ce qu'elle estime être un chef-d’œuvre, écrit par un certain Henri Pick. Elle part à la recherche de l'écrivain et apprend qu'il est mort deux ans auparavant. Selon sa veuve, il n'a jamais lu un livre ni écrit autre chose que des listes de courses... Aurait-il eu une vie secrète ? Auréolé de ce mystère, le livre de Pick va devenir un grand succès et aura des conséquences étonnantes sur le monde littéraire. Il va également changer le destin de nombreuses personnes, notamment celui de Jean-Michel Rouche, un journaliste obstiné qui doute de la version officielle. Et si toute cette publication n'était qu'une machination ?

Le mystère Henri Pick, de David FOENKINOS
Mon Avis

Quelle idée de départ originale que de créer cette bibliothèque des livres refusés par les maisons d’édition ! A coup sûr, l’occasion de découvrir des pépites insoupçonnées… mais, cette chouette idée n’aura pas suffi à rendre ce livre inoubliable, en tout cas bien moins inoubliable que certains autres titres de cet auteur…
Contrairement à d’habitude, l’écriture est ici quelconque, elle est souvent alourdie par des jeux de mots peu convaincants et des notes de bas de page qui m’ont parfois laisse entrevoir une certaine condescendance… Ce ton un peu suffisant m’a gênée.
Je me suis vite rendu compte que ce roman allait être une comédie ; j’avoue que ce n’est pas trop mon truc. Mais comme le sujet était une réflexion sur les auteurs non reconnus ou les publications non-acceptées, je m’étais dit que le fond allait tout de même être instructif. Au final, il n’en est rien, le sujet n’est pas approfondi et le soufflé retombe vite.
Mais ce qui m’a le plus dérangé c’est le côté caricatural des personnages… Quel manque d’imagination, quel manque de profondeur… Et dans la deuxième partie, tout s’étiole avec des histoires de couples pathétiques qui sont finalement venues à bout de mon intérêt pour cette histoire.
Très vite lu, très vite oublié aussi… même pas envie de voir le film…

Le mystère Henri Pick, de David FOENKINOS

Publié dans Déceptions

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article