La maison des oubliés, de Peter JAMES

Publié le par Livres Emois Livres et Vous

La maison des oubliés, de Peter JAMES
RESUME

Le déménagement dans ce manoir charmant, en haut de la colline, devait être le point de départ pour une nouvelle vie. Après des années passées dans la banlieue de Brighton, Ollie Harcourt ne pouvait rêver mieux qu’une existence paisible à la campagne. Le reste de la famille suit d’un pas hésitant, mais ne rechigne pas pour autant à cette nouvelle aventure.
Cependant, peu après leur installation, des scènes étranges se déroulent dans la maison.
Des ombres apparaissent, les animaux domestiques se comportent de manière bizarre et plusieurs accidents, plus déroutants les uns que les autres, ont lieu.
Bientôt, Ollie n’a plus de doute : leur présence n’est pas vraiment souhaitée. Quelqu’un semble même prêt à tout pour les expulser de là… à n’importe quel prix.


Mon Avis

Beaucoup d’avis positifs sont sortis pour ce livre, et j’avoue que la mention « 19 millions d’exemplaires vendus » en couverture a fini de me convaincre de l’acheter.
Une histoire de maison hantée, rien de nouveau, c’est un sujet récurrent dans la littérature horrifique et qui généralement me plaît beaucoup. Cette fois, je n’ai pas accroché.
L’ambiance posée n’est pas franchement la meilleure car peu effrayante. Si les adultes angoissent en se taisant chacun de leur côté sur ce qui se passe dans la maison, l’ado casse un peu la montée anxiogène en trouvant ça cool de voir des fantômes chez elle… Perso, mon ado ferait des bonds d’hystérie si des phénomènes paranormaux se produisaient chez nous… !! Donc problème sur l’ambiance, elle n’est pas imaginée au mieux.

 

On suit avec interrogation et une relative compréhension ce couple, qui, bien qu’effrayé par les visions et perceptions, reste dans la maison car il est acculé financièrement. Tous les deux ont misé leurs économies sur cette maison et aujourd'hui, ils se retrouvent dans une véritable impasse… On se dit alors que « les autres habitants » vont se révéler, dévoiler leur histoire pour qu’on comprenne enfin pourquoi cette maison est hantée. Et là, BIM… l’histoire se termine sans réelle explication, juste une supputation est perceptible… tout ça pour ça est-on tenté de dire !

 

Un thriller qui ne révolutionnera pas le genre. L’histoire est sans surprise, bourrée de clichés et elle laisse clairement sur sa faim. Dommage car même si ce thème revient souvent, il y a moyen de le revisiter et de construire une histoire plus aboutie et surtout bien plus effrayante !

Info Auteur
La maison des oubliés, de Peter JAMES

Peter James, né le 22 août 1948 à Brighton, dans le comté du Sussex de l'Est, est un écrivain, scénariste et producteur de cinéma britannique, auteur de roman policier et de fantastique.
Durant les années 1970, il participe à la production de plusieurs films, entre autres, à The Blockhouse (1973), avec Peter Sellers et Charles Aznavour, ainsi que Le Mort-vivant (Dead of Night), de Bob Clark, avec John Marley. En 2004, il est producteur exécutif du film Le Marchand de Venise (The Merchant of Venice) réalisé par Michael Radford, avec Al Pacino et Jeremy Irons. Il est également propriétaire d'une société de production en Grande-Bretagne.
En littérature, à partir de 1981, il publie une trentaine de romans appartenant aux genres policier, fantastique et d'horreur, traduits en quelque 29 langues. À partir de 2005, il crée le commissaire Roy Grace de la police de Brighton pour une série policière d'une dizaine de titres. Ses livres sont publiés en Grande Bretagne par Pan Books et en France par Les Éditions du Panama, Pocket, Bragelonne, Milady et J'ai lu.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article