Le douxième chapitre, de Jérôme LOUBRY

Publié le par Livres Emois Livres et Vous

Le douxième chapitre, de Jérôme LOUBRY
RESUME

Été 1986. David et Samuel ont 12 ans. Comme chaque année, ils séjournent au bord de l’océan, dans le centre de vacances appartenant à l’employeur de leurs parents. Ils font la connaissance de Julie, une fillette de leur âge, et les trois enfants deviennent inséparables. Mais une ombre plane sur la station balnéaire et les adultes deviennent de plus en plus mystérieux et taciturnes. Puis alors que la semaine se termine, Julie disparaît.
30 ans plus tard, David est devenu écrivain, Samuel est son éditeur. Depuis le drame, ils n’ont jamais reparlé de Julie. Un jour, chacun reçoit une enveloppe. À l’intérieur, un manuscrit énigmatique relate les évènements de cet été tragique, apportant un tout nouvel éclairage sur l’affaire.

Le douxième chapitre, de Jérôme LOUBRY
Mon Avis

Après le tonitruant « Les refuges » qui avait été une claque monumentale l’année dernière, j’avais envie de voir ce qu’avait déjà produit cet auteur, et notamment celui-ci dont le pitch de départ, avait tout pour capter mon attention.
Entre passé et présent, secrets et souvenirs refoulés, cette histoire très mystérieuse est bien installée et les personnages bien campés. L’auteur distille des événements passés à travers la vision des différents personnages. Et qui dit différents personnages, dit différentes perceptions des événements alors on doute, on croit comprendre mais non, un indice vient contrecarrer nos pensées. L’auteur donne une touche très trouble à cette histoire qui finalement se lit plus comme un roman noir que comme un thriller.

Le douxième chapitre, de Jérôme LOUBRY

J’ai beaucoup aimé la teinte de nostalgie de l’enfance qui est présente tout au long du roman. Les premiers émois amoureux lors des vacances d’été à la mer, les doutes placés dans les souvenirs d’enfance, l’interprétation des événements etc. 
Pourtant, passé la moitié, l’intrigue tourne en rond et la crédibilité de l’histoire s’étiole. Si la première partie nous fait pressentir un super twist final, la deuxième partie plus lente et moins aboutie nous mène doucettement vers une fin un peu tirée par les cheveux.

Un avis donc mitigé concernant ce livre même si j’ai passé un agréable moment. Il ne restera sans doute pas aussi ancré dans mes souvenirs que « Les refuges ». Je continuerai néanmoins à découvrir cet auteur.

Infos Auteur
Le douxième chapitre, de Jérôme LOUBRY

Jérôme Loubry est un écrivain français né en 1976 à Saint-Amand-Montrond. Il a travaillé à l'étranger et écrit des nouvelles tout en voyageant.
En 2017, il publie son premier roman, "Les chiens de Détroit", récompensé par le prix Plume Libre d'argent en 2018.
"Le douzième chapitre", son deuxième thriller paru en 2018, reçoit le prix Polar de Mauves-en-noir. Il obtient le Prix Cognac du meilleur roman francophone 2019 pour "Les Refuges".
Jérôme Loubry vit à Valensole dans les Alpes-de-Haute-Provence.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article