Le chant de nos filles, de Deb SPERA

Publié le par Livres Emois Livres et Vous

Le chant de nos filles, de Deb SPERA
RESUME

1924, Caroline du Sud.
Alors que la région se remet encore de l'infestation de charançons qui a dévasté les plantations et l'économie, Gertrude, une mère de quatre enfants, doit prendre une décision terrible. Elle est prête à tout pour sauver ses filles de la famine et échapper à son mari violent. Retta navigue dans un monde difficile en tant qu'esclave affranchie de première génération, toujours employée par les Coles qui ont autrefois été propriétaires de sa famille. Annie, la matriarche de la famille Coles, doit faire face à la sinistre vérité qui a déchiré sa famille. Ces trois femmes n'ont apparemment rien en commun ; elles sont pourtant liées par les cruelles injustices qui sévissent depuis longtemps dans leur petite ville et auxquelles elles décident de faire face.

Le chant de nos filles, de Deb SPERA
Mon Avis

Une jolie pépite que ce roman à trois voix qui nous plonge dans l’Amérique des années 20, dans une Caroline du Sud où la vie est rude pour beaucoup, et particulièrement pour les femmes.
Trois femmes donc sont les héroïnes de cette histoire : Gertrude, femme battue, mère accablée par la misère qui les menace elle et ses enfants. Il y a aussi Retta, esclave affranchie mais néanmoins sous-considérée par une société ségrégationniste, mère meurtrie et femme éperdument éprise de son mari. Et enfin, Annie, bien plus privilégiée puisqu’elle dirige une plantation avec son mari, pourtant, les épreuves ne l’ont pas épargnée et de sombres nuages planent sur sa vie.

Le chant de nos filles, de Deb SPERA

Ces trois femmes vont croiser leur chemin avec chacune des objectifs très différents. Nourrir sa famille et gagner son indépendance pour Gertrude. Offrir sa bienveillance, sa générosité, sa clairvoyance pour Retta mais aussi conquérir la dignité et le respect que sa couleur de peau ne lui permet pas. Quant à Annie, elle n’a pas forcément conscience au début de ce qui sera son chemin… Mais elle a soif de comprendre et d’être comprise alors, par le travail, par sa curiosité, par un certain culot pour l’époque, son passé flou va venir à la fois éclairer et obscurcir sa vie. 
La place de l’homme est ici peu glorieuse car à part 2 personnages masculins, ils sont tous assez détestables. C’est malheureusement emblématique d’un temps plutôt révolu... quoi que…?!

Le chant de nos filles, de Deb SPERA

C’est un roman fort, qui heurte par la dureté de la vie d’alors et par la cruauté des hommes. Un roman qui fait mal aux tripes car on souffre pour ces femmes, pour ces enfants… Des héroïnes attachantes qui sont profondément faillibles et souvent dures elles aussi. Mais ces portraits tout en nuance rendent le récit extrêmement crédible et porteur d’espoir. Un roman que je vous recommande.

Info Auteure
Le chant de nos filles, de Deb SPERA

Deb Spera est une journaliste américaine, également auteure d’une pièce de théâtre et propriétaire de sa propre société de télévision, One-Two Punch Productions. Elle a notamment produit les séries « Criminal Minds »(Esprits criminels), « Army Wives » (American Wives) et « Reaper » (Le Diable et moi). « Le Chant de nos filles » est son premier roman, publié aux Éditions Charleston en 2020.

Publié dans J'ai beaucoup aimé

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article