Le cheptel, de Céline DENJEAN

Publié le par Livres Emois Livres et Vous

Le cheptel, de Céline DENJEAN
Résumé

Un vieux notaire résolu à percer le secret de sa naissance. Un ado piégé en montagne, un jour de rando. Une jeune femme soumise aux ordres d'une mystérieuse Grande Prêtresse. Entre ces trois êtres si dissemblables en tout, il n'est qu'un seul point commun. Le Cheptel. Intégrée à la cellule TEH d'Interpol - pour Trafic d'Etres Humains -, l'équipe du capitaine Eloïse Bousquet remonte une piste rouge de sang.

Mon Avis

Voici un bouquin qui pourrait dissuader par son volume, alors surtout, ne vous laissez pas impressionner par les 940 pages de ce pavé car ce thriller est une bombe !! Il se lit à vitesse Grand V tellement l’histoire est prenante, dense et super captivante. Et que dire des personnages ? Juste excellents !
Pour lancer l’intrigue, ce sont trois histoires qui vont s’entremêler pour finalement venir se rejoindre et en alimenter une quatrième : l’enquête menée par une équipe constituée pour l’occasion.
Il y a Louis Barthes, 73 ans, qui à la mort de son père, vient de découvrir que ses parents n’étaient pas ses parents biologiques. Malgré son âge, il va se lancer dans une quête de ses origines.

Le cheptel, de Céline DENJEAN

Puis, il y a Bruno, un adolescent qui, après une chute dans un torrent, se retrouve perdu dans un coin de nature isolé.

Enfin, il y a une communauté au mode de vie d’un autre temps, totalement marginale et coupée du monde.
Les chapitres basculent de l’un à l’autre, et viennent alimenter l’enquête menée par l’unité TEH – Trafic d’Etres Humains – créée à l’occasion de la découverte du corps d'une femme dont les caractéristiques vestimentaires et physiques s’avèrent incompréhensibles car incompatibles avec les us et coutumes actuelles. 

Le cheptel, de Céline DENJEAN

Alors que le lecteur se retrouve captivé par les différentes quêtes des protagonistes, il en devient spectateur et en connaît bien plus finalement que l’équipe d’enquêteurs d’Éloïse Bouquet. Il assiste avec délectation à l’assemblage des pièces du puzzle…
Mais attention, le prévisible n’a pas sa place ici. Les événements sont rudes, les pertes sont nombreuses, les sujets douloureux… et la fin ne nous épargne rien. C’est mené tambour battant avec ce sentiment de course contre la montre qui vous prend aux tripes.
Au final, cela donné un récit explosif et parfaitement mené que ce soit dans la fluidité du texte, dans l’attachement qui se fait aux personnages mais aussi dans la dynamique des événements. C’est typiquement le thriller idéal pour moi et je ne peux que le recommander à vous qui aimez ce type de lecture. Mon mari qui lit peu, l’a dévoré pendant les vacances malgré sa réticence face au volume. Une amie et son mari l’ont également plébiscité donc je relaie ici encore un peu plus mon engouement pour ce thriller de Céline Denjean.
Je vais d’ailleurs vite m’attaquer au précédent de la série « La fille de Kali » et au suivant « Double amnésie » en espérant passer d’aussi bons moments de lecture.

Infos Auteure
Le cheptel, de Céline DENJEAN

Céline DENJEAN est née à Toulouse le 16 novembre 1974 et est auteure de romans policiers.
Après des études de droit et de criminologie, elle a suivi la formation d’éducateur spécialisé.
Elle a travaillé comme chef de service auprès de jeunes handicapés mentaux dans un institut médico-éducatif avant de se consacrer pleinement à sa passion, l'écriture.
Son premier roman est, "Voulez-vous tuer avec moi ce soir ?" publié, en 2015, par les éditions Nouvelles Plumes.
Elle est également l'auteur de "La fille de Kali" (2016), "Le Cheptel" (2018), récompensé par le Prix de L'Embouchure 2018 et par le Prix Polar 2018 du meilleur roman francophone au 23e festival Polar à Cognac et "Le cercle des mensonges" (2021).
Elle vit à Toulouse.

Publié dans J'ai adoré !!!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article