Bugaled Breizh 37 secondes, de Pascal BRESSON et Erwan LE SAEC

Publié le par Livres Emois Livres et Vous

Bugaled Breizh 37 secondes, de Pascal BRESSON et Erwan LE SAEC
RESUME

Manche Ouest, hiver 2004. Un chalutier en détresse coule. En 37 secondes. Son nom s'affiche dans tous les médias : Bugaled Breizh. Cinq marins disparus, tout un pays endeuillé.Pour Arthus Bossenec, journaliste local sur le déclin, c'est enfin le début d'une grande affaire. Qu'a-t-il pu se passer ce jour-là, alors qu'incohérences et questions irrésolues s'accumulent dès les premiers jours de son enquête ? Parviendra-t-il à surmonter les pressions officielles et ses propres démons pour faire éclater la vérité ?

Bugaled Breizh 37 secondes, de Pascal BRESSON et Erwan LE SAEC
Mon Avis

A travers un journaliste enquêteur fictif, les auteurs reviennent sur le drame bouleversant du Bugaled Breizh et sur toute la nébulosité qui entoure ce naufrage. En Bretagne, ce drame a beaucoup marqué les esprits, tout comme la confusion qui continue d’être entretenue sur l’origine du naufrage. Des évidences, des témoignages forts, des expertises incontestables, des omissions, des approximations… rien n’est épargné au dossier et toutes ces années plus tard, la vérité n’est toujours pas au grand jour… le sera-t-elle d’ailleurs un jour ?
L’actualité refait parler de cette triste histoire par des auditions en cours actuellement en Angleterre. J’avoue que je ne connaissais que les grandes lignes de l’affaire et que cet album très complet met en lumière les investigations menées avec un bel esprit de synthèse et de concision. Le doute n’est plus permis après une telle lecture et forcément, l’injustice des non-dits, de l’opacité et des manipulations ne peut que rendre très amères les familles des disparus.
Un bel hommage donc que de tenter de restituer les faits et les évidences ; le graphisme ici en noir et blanc souligne la gravité de l’événement et les sombres atermoiements de la justice. Un album que j’ai beaucoup apprécié.

Bugaled Breizh 37 secondes, de Pascal BRESSON et Erwan LE SAEC
Infos Auteurs
Bugaled Breizh 37 secondes, de Pascal BRESSON et Erwan LE SAEC

Pascal Bresson est né le 22 décembre 1969 à Reims et vit actuellement en Bretagne, à Saint-Malo.
Depuis sa plus tendre enfance, il se passionne pour le dessin. Vers 17 ans, il devient pendant plus de 2 ans, illustrateur d'articles de presse pour le quotidien régional "L'Union".
En 1994, il publie une histoire de cinq planches dans le journal "A Suivre" chez Casterman et de nombreuses histoires pour divers fanzines...
Il connaît un franc succès en 2000 avec la série Poulpia, la petite pieuvre écologique avec Brice Tarvel au scénario (Editions Coeur de Loup)... et c'est à cette époque qu'il devient ami avec le célèbre Nicolas Hulot.
Pascal Bresson a aussi dessiné et écrit pour les Editions Ouest-France Terre-Neuvas, l'impitoyable métier (3 prix dont celui de la ville de Brest) et Guillaume Seznec, une vie retrouvée en collaboration avec son ami Denis Seznec, le petit fils...
En 2010, Pascal scénarise 3 séries BD aux Editions Glénat: "L'Affaire Seznec" (avec Guy Michel au dessin), "L'Affaire Dominici" (avec René Follet au dessin) et "Ushuaïa ou les aventures de Nicolas Hulot" (dessin Curd Ridel) dont il reçu le prix de Vigneux sur Seine (91) pour l’ensemble de sa modeste carrière.
En 2013, deux nouvelles séries verront le jour avec René Follet et son ami Bruno Putzulu, acteur de cinéma aux Editions Glénat et Casterman…
Il adapte également en BD en deux tomes, la célèbre sérié télévisuelle une saga maritime "Entre Terre et Mer" d’Hervé Baslé pour Soleil Celtic…
Sa plus grande joie, c'est de pouvoir faire ce métier avec passion et sincérité... Il prépare avec son ami acteur Bruno Putzulu, un roman graphique pour Glénat, sur le sujet de quotidien d'un acteur, à suivre...

Bugaled Breizh 37 secondes, de Pascal BRESSON et Erwan LE SAEC

Erwan Le Saëc est né à Brest en 1960. C'est à 25 ans seulement qu'il décide de devenir dessinateur. Il commence tout seul, à Brest, mais sa période solitaire ne durera que deux ans. Il s'installe alors à Rennes pour se rapprocher d'autres auteurs et créer un fanzine. Il y rencontre David Chauvel, en compagnie duquel il crée sa première bande dessinée dont l'histoire se déroule en Irlande. Ses collègues du studio Atchoum deviennent aussi ses amis : Erwan Fagès (Black Mary), Jérome Lereculey (Caïrn, Nuit noire, Arthur), Stéphane Duval (Les Lutins, Red Caps, Janet Jones). Lorsque David Chauvel lui raconte Les Enragés, séduit, il signe aux Éditions Delcourt et peut alors quitter son emploi de livreur de produits pharmaceutiques. Grand amateur de cinéma et de polars en particulier, il prend un malin plaisir à multiplier les cadrages et les angles de vue, et se régale avec une galerie de personnages plus fous les uns que les autres... En revanche, il lit assez peu de bandes dessinées. Cela ne l'empêche pas d'être conscient des attentes forcées, et parfois douloureuses, que nécessite la parution des tomes d'une même série et nous promet donc d'enchaîner très vite ses albums. Pari tenu avec Ce qui est à nous, récit sur l'histoire de la Mafia réalisé avec son scénariste fétiche David Chauvel, et qu'il enchaîne au rythme trépident d'un album tous les 7 mois !

Publié dans J'ai beaucoup aimé

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article