Sur l'autre rive, d'Emmanuel GRAND

Publié le par Livres Emois Livres et Vous

Sur l'autre rive, d'Emmanuel GRAND
RESUME

Saint-Nazaire, ses chantiers navals, une forêt de silos et de grues, les marais et l'océan à perte de vue, un pont entre deux rives. Pour Franck Rivière, 21 ans, jeune espoir du football local, des rêves plein la tête, c'est aussi la fin du voyage : une chute de 68 mètres et son corps glacé repêché au petit matin.
Tandis que le capitaine Marc Ferré doute de ce suicide, Julia, la soeur de Franck, brillante avocate « montée » à Paris, se heurte aux vérités d'une ville qui cache mal sa misère, ses magouilles et son pouvoir secret : que le bizness paie peut-être plus que le ballon rond, que Saint-Nazaire ne l'a jamais quittée, et qu'on n'enterre pas aussi facilement un amour d'adolescence.

Sur l'autre rive, d'Emmanuel GRAND
Sur l'autre rive, d'Emmanuel GRAND
Mon Avis

Enfin un très bon polar dans cette sélection d'avril pour le Prix des Lecteurs 2022 des éditions Le Livre de Poche !!
Saint-Nazaire, son pont et un suicide de plus qui vient tristement mettre les projecteurs sur cet édifice. Pourtant, le doute ne quitte pas l’esprit de Marc Ferré l’enquêteur, et ce, malgré l’accumulation d’éléments confirmant le suicide. Alors que l’affaire est sur le point d’être clôturée, un appel vient relancer les investigations.
L’auteur nous plonge immédiatement dans une histoire très actuelle, avec des gens simples et normaux, des gens qui nous ressemblent et qui vivent un quotidien similaire au nôtre. Alors, comment Franck Rivière, un jeune homme bien sous tous rapport, qui n’a jamais montré aucun signe avant-coureur d’un tel geste, en est-il arrivé à commettre l’irréparable ?

Sur l'autre rive, d'Emmanuel GRAND

Retour en arrière sur la dernière année du jeune homme... sa vie de jardinier / footballeur, ses rêves de devenir professionnel du foot, sa famille désunie, le contexte désenchanté d’une ville affaiblie par la crise de l’emploi et les espoirs de Franck d’un argent facilement gagné comme en rêvent beaucoup de jeunes aujourd’hui... 
Si le récit est passionnant à suivre car l’intrigue est prenante et solidement menée, c’est aussi parce que l’auteur s‘est attaché à dresser des portraits convaincants et qui nous émeuvent à plusieurs reprises. Des femmes et des hommes cassés par la vie d’un côté, d’autres extrêmement privilégiés... des contrastes comme sait en produire notre société, des contrastes anormaux qui font mal car l’injustice est là, et que pour y échapper parfois, la tentation est forte de sortir du cadre et d’en bafouer les règles. 

Sur l'autre rive, d'Emmanuel GRAND

Tout est juste dans ce polar, de l’intrigue captivante et crédible aux personnages très bien construits. La plume sobre et addictive nous happe jusqu’au dénouement tragique et sordide. 
Je ne suis pas surprise de cette excellente lecture car j’avais déjà lu l’excellent « Terminus Belz » de cet auteur (ma chronique ici https://lemondedesylvie.over-blog.com/2017/05/terminus-belz-d-emmanuel-grand.html). Une nouvelle fois, il fait mouche...

Vraiment, c’est le coup de cœur pour ce polar !

Info Auteur
Sur l'autre rive, d'Emmanuel GRAND

Emmanuel Grand, né en 1966 à Versailles et est un écrivain français, auteur de romans policiers.
Diplômé de l'ESSEC Business School (1985-1988), il travaille chez Orange comme Directeur E-boutiques & Web Agency, depuis 2011 et comme Responsable Communications écrites, depuis 2016.

Son premier polar, "Terminus Belz" (2014), a conquis la presse et les libraires. Il a remporté les
Prix PolarLens 2015 et le Prix Polar SNSF 2016.

"Les Salauds devront payer", son deuxième roman, reçoit le Prix Interpol'art 2016, "Kisanga" le Prix Landerneau polar 2018.

Publié dans J'ai adoré !!!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article