Cabossé, de Benoît PHILIPPON

Publié le par Livres Emois Livres et Vous

Cabossé, de Benoît PHILIPPON
RESUME

Quand Roy est né, il s’appelait Raymond. C’était à Clermont. Il y a quarante-deux ans. Il avait une sale tronche. Bâti comme un Minotaure, il s’est taillé son chemin dans sa chienne de vie à coups de poing : une vie de boxeur ratée et d’homme de main à peine plus glorieuse. Jusqu’au jour où il rencontre Guillemette, une luciole fêlée qui succombe à son charme, malgré son visage de "tomate écrasée"…
Et jusqu’au soir où il croise Xavier, l’ex jaloux et arrogant de la belle – lequel ne s’en relèvera pas…
Roy et Guillemette prennent alors la fuite sur une route sans but.
Une cavale jalonnée de révélations noires, de souvenirs amers, d’obstacles sanglants et de rencontres lumineuses.

Mon Avis

Autre roman de la sélection de Juin pour le Prix des Lecteurs des Éditions Livre de Poche, ce livre de Benoît Philippon est un récit tout à fait atypique mais ne s’apparente absolument pas à un polar ou un thriller. Enfin, ce n’est que mon humble avis…Partant de ce principe, je ne pouvais bien entendu pas voter pour lui.
L’auteur nous raconte ici le road trip assez déjanté de Roy et Guillemette, sorte de couple « La belle et la bête ». Tous les deux sont des cabossés de la vie et forcément, leur rencontre aura les effets d’une véritable bombe à retardement. Ce coup de foudre inattendu et inespéré (surtout pour Roy et sa face de tomate écrasée !) fera ressurgir pour chacun les instincts les plus primaires : la baise et la bagarre en tout premier lieu. Tant et si bien, que la rencontre avec l’ex de Guillemette, les contraindra à une fuite effrénée. Cette fuite sera l’occasion d’apprendre à se connaître – entre de nombreuses séances de jambes en l’air ! – des portraits de personnages abîmés de la vie un peu trop clichés selon moi, même si on sent poindre parfois beaucoup de beauté dans la laideur
Le style est très cru et vulgaire, difficile de l’assimiler à de la littérature. Clairement, l’auteur imprime sa patte et si l’effet de surprise est en sa faveur, je me suis assez vite lassée de la surenchère grossière et lourde de la prose.
Ce n’est pas vraiment le type de lectures que je recherche mais je ne doute pas que certains lecteurs y trouveront beaucoup de plaisir…

Info Auteur

Benoît Philippon est un écrivain, un réalisateur et un scénariste français, auteur de roman noir.

Il grandit en Côte d'Ivoire, aux Antilles, puis entre la France et le Canada. Diplômé en Lettres Modernes à la Sorbonne Nouvelle, il devient scénariste en 2000.

En 2002, un premier scénario est porté à l’écran : "Sueurs", un film d’action produit par Samuel Hadida avec Jean-Hugues Anglade. En 2009, Benoît passe à la réalisation en cinéma avec "Lullaby". Tourné en anglais avec un casting international dont Forest Whitaker, Rupert Friend, Clémence Poesy, et la participation de Charlie Winston, "Lullaby" est sélectionné dans divers festivals internationaux (Pusan, Taipei, Camerimage) et sort dans plusieurs pays étrangers.

"Mune : Le Gardien de la Lune" (2015), un film d'animation 3D, est son second long-métrage. Il a écrit le scénario original et l’a coréalisé avec Alexandre Heboyan. Le film a gagné le prix du meilleur film aux festivals de Tokyo, Toronto et Erevan et est, en 2015, le 7ème plus gros succès français à l’étranger.

En 2015, Benoît coréalise le court-métrage "Nephtali", en collaboration avec Glen Keane, pour la 3ème scène de l’Opéra de Paris.

En 2016, il écrit son premier roman, "Cabossé", édité chez Gallimard, collection Série Noire, qui obtient le Prix Transfuge du meilleur espoir polar 2016 et le Prix du Goéland Masqué 2017 du meilleur premier polar.

En 2017, il développe, avec le dessinateur Malec, "Super Mimi", une série jeunesse en bande-dessinée, éditée par Jungle Éditions, sortie en Février 2018.

"Mamie Luger" (2018), son second roman, sort aux éditions les Arènes, dans la collection EquinoX, suivi de "Joueuse" (2020).
 

Publié dans Les déceptions !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article