De chair et d'os, de Dolores REDONDO

Publié le par Livres Emois Livres et Vous

De chair et d'os, de Dolores REDONDO
RESUME

Brillant élément du commissariat de Pampelune, l’inspectrice Amaia Salazar se voit chargée d’enquêter sur d’atroces crimes sexuels. Les victimes sont des femmes et tout semble indiquer que les bourreaux soient leurs maris ou compagnons. Mais des rituels macabres, qui rappellent des pratiques de sorcellerie locale, laissent penser qu’un fou diabolique pourrait orchestrer ces meurtres en série.
Salazar n’en a pas fini de découvrir les turpitudes de cette vallée de Baztán dont la rivière semble emporter les secrets terrifiants.
Amaia Salazar a d’autant plus de mal à mener son enquête qu’elle vient de donner naissance à l’enfant qu’elle et son compagnon ont tant désiré.
Pas facile de devenir mère quand la mort rôde et que le souvenir de celle qui vous a donné la vie vous inflige de violents cauchemars.
Mais la jeune femme entend bien aller jusqu’au bout de ses recherches, quels qu’en soient les résultats.

De chair et d'os, de Dolores REDONDO
Mon Avis

Dans ce deuxième tome de la trilogie du Baztán, on retrouve Amaïa Salazar quelques mois après l’enquête sur le tueur du Basajaun. Une enquête qui l’aura rendu célèbre dans tout le pays et fait d’elle une inspectrice d’élite. Sur le point de mettre au monde son premier enfant, elle vient assister à une audience de justice relative au meurtre d’une fillette par son beau-père. Avant d’accéder à la salle d’audience, celui-ci va se suicider et laisser un message mystérieux bien en vue. 
Quelques mois plus tard, à son retour de congé maternité, Amaïa se voit confier une banale affaire de dégradations d’église, une enquête qui ne relève normalement pas de son périmètre d’intervention. Mais des pressions politiques et religieuses vont la contraindre à s’y pencher.
Les jours passant, différents éléments de cette enquête l’intriguent et viennent se télescoper avec le suicide du tribunal. Effet de cascade garanti !! Mais je m’arrête là pour la mise en place car l’histoire développée par l’auteure est d’une richesse et d’une densité époustouflante. L’ambiance, si bien posée du premier opus, est toujours aussi plombée par les pluies de Navarre et par les mystérieuses légendes locales. C’est lourd et oppressant mais tellement addictif que la frustration de devoir interrompre pour travailler est maximale !!

De chair et d'os, de Dolores REDONDO

Je dirais juste qu’Amaïa et son équipe vont être aux prises avec un tueur original – un tueur instigateur – avec tout le développement psychologique affiné qui va avec, que l’auteure va y mêler avec intelligence les légendes et croyances de la Vallée de Baztán et que la vie privée des personnages – et notamment celle d’Amaïa - va aussi largement rythmer les intrigues. C’est efficace et juste, plein d’émotion, d’intelligence, de complexité et de suspens. On est suspendus aux événements du début à la fin, presque à en arrêter de respirer tant les révélations sont percutantes. 

De chair et d'os, de Dolores REDONDO

Dors, petite sorcière, l'ama ne te mangera pas cette nuit

L’auteure fait aussi le choix d’étayer largement les thèmes de la féminité, de la maternité et de la filiation. Elle fait la part belle aux personnages secondaires qui deviennent assez attachants. C’est important de ne pas construire tout sur un personnage et ici vraiment, on se passionne pour les membres de la famille d’Amaïa mais aussi pour les membres de son équipe. Il y a derrière tout cela un sacré travail de construction des personnages, c'est un atout majeur de cette trilogie. 
Vous l’aurez compris, j’ai adoré et dévoré ce deuxième tome. Je vous parle très vite du troisième puisque je viens de le terminer…

Info Auteure

Née à Saint-Sébastien, Guipuscoa le 1er février 1969, Dolores Redondo Meira est une romancière espagnole, auteure de romans historiques et policiers.
Après des études de droit à l'Université de Deusto, elle travaille dans le milieu de la restauration pendant plusieurs années.
En 2009, elle publie un premier roman historique intitulé "Los privilegios del ángel". En 2013, elle écrit le roman policier "Le gardien invisible" ("El guardián invisible") qui est le premier volume de la trilogie de "La vallée du Baztan", commune où se déroule l'intrigue. Elle publie, la même année, le second volume de la série, "De chair et d'os" ("Legado en los huesos"), puis la clôt en 2014 avec "Une offrande à la tempête" ("Ofrenda a la tormenta").
À la suite du succès du roman au Pays basque, une adaptation en bande dessinée est réalisée, puis le premier tome donne naissance à un film en 2017, le thriller "Le Gardien invisible" ("El guardián invisible") réalisé par Fernando González Molina, avec l'actrice Marta Etura dans le rôle de l'inspectrice Amaia Salazar. "De chair et d'os" est adapté au cinéma en 2019 et "Une offrande à la tempête", en 2020. Les deux films sont également réalisés par Fernando González Molina, avec Marta Etura.
Elle reçoit le prix Planeta 2016 et le Prix Bancarella 2018 pour son roman, "Tout cela je te le donnerai" ("Todo esto te daré", 2016).
Avec son roman "La face nord du cœur" ("La cara norte del corazón", 2019), Dolores Redondo propose un polar ensorcelant dans une Nouvelle-Orléans dévastée et engloutie par les eaux.
 

Publié dans J'ai adoré !!!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article