Back-Up, de Paul COLIZE

Publié le par Le Monde de Sylvie

RESUME :

Back upQuel rapport entre la mort en 1967 des musiciens du groupe de rock Pearl Harbor et un SDF renversé par une voiture à Bruxelles en 2010 ? Lorsque l’homme se réveille sur un lit d’hôpital, il est victime du Locked-in Syndrome, incapable de bouger et de communiquer. Pour comprendre ce qui lui est arrivé, il tente de reconstituer le puzzle de sa vie. Des caves enfumées de Paris, Londres et Berlin, où se croisent les Beatles, les Stones, Clapton et les Who, à l’enfer du Vietnam, il se souvient de l’effervescence et de la folie des années 1960, quand tout a commencé...

 

Mon Avis :

Lorsque que j’ai entendu Gérard Collard parler de ce livre, je me suis dit : il est pour moi, je ne dois surtout pas passer à côté... Fan de rock’n’roll (pas celui de Johnny, je précise !) et de polars, ce mélange détonant ne pouvait que m’attirer… et ce programme alléchant ne m’a pas déçue, bien au contraire !

Quel pied de lire une telle histoire ! L’intrigue prend sa source dans les orgines du rock avec une plongée dans les caves et les salles mythiques, l’ambiance est certes glauque, enfumée et déjantée mais elle reflète parfaitement l’atmosphère des 60’s et la montée de la jeunesse contestataire de l’époque. Intelligemment construit, le récit oscille entre passé et présent avec une triple narration : l’une autour de l’enquête menée en 2010 sur un inconnu retrouvé inanimé à Bruxelle et prisionnier d’un Locked-In Syndrome, l’autre au cœur de l’enquête menée dans les années 60 par un journaliste, et une dernière autour des souvenirs et des pensées (quelque peu enfumées) de l’inconnu.

Le contexte des débuts du rock et des bouleversements sociétaux de l’époque, avec comme point d’orgue la guerre du Vietnam, est très bien restitué, on sent que l’auteur a fait des recherches approfondies sur ces questions et que ses connaissances et son amour de ce style musical sont grands. Il le fait avec d’autant plus d’efficacité que son style coule, qu’il n’y a jamais de sentiment d’étalage ou de démonstration, c’est fluide, tout en émotions et en précision.

Les situations sont parfois difficiles tant les excès et la violence dominent : entre euphorie musicale et médicamenteuse, folie, paranoïa, complot, le doute habite le lecteur jusqu’au bout de cette intrigue ficelée aux petits oignons !

Si vous n’êtes pas trop fan de rock, pas de souci, ce n’est pas rédhibitoire ! La plume affutée de l’auteur vous permettra quand même de faire une fabuleuse immersion dans les années 60 au cœur d’une intrigue intelligente et addictive. Par contre, à la devise qui dit que la musique adoucit les mœurs, on a peine à y croire après cette lecture !

 

A suivre une interview récente de Paul Colize, auprès de qui j’ai pu faire dédicacer mon « Back Up » à St Maur…

 


Paul Colize interview par onapasencoredenom

 


Publié dans J'ai adoré !!!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S
Tu en parles de façon si enthousiaste que je ne peux que je noter !
Répondre
L
<br /> <br /> Une intrigue originale et un récit passionant, je te le recommande vivement !<br /> <br /> <br /> <br />
F
Ce n'est vraiment pas mon style de livre ! Je viens de recevoir et de commencer "Fugue" (le livre voyageur) et il me plait déjà beaucoup. Il faudra que tu m'envoies ton adresse postale pour que je<br /> puisse te l'envoyer avant mon départ en vacances (vers le 8 août)Seras-tu là au mois d'août pour le recevoir ?
Répondre
L
<br /> <br /> Je t'envoie mon adresse par MP mais au niveau timing, je suis comme toi, je pars du 09 au 25 aout... du coup, c'est peut-être mieux d'attendre pour qu'il ne reste pas dans ma boîte aux lettres !<br /> <br /> <br /> <br />