Du Domaine des Murmures, de Carole MARTINEZ

Publié le par Le Monde de Sylvie

RESUME

Du domaine des murmuresEn 1187, le jour de son mariage, devant la noce scandalisée, la jeune Esclarmonde refuse de dire «oui» : elle veut faire respecter son vœu de s'offrir à Dieu, contre la décision de son père, le châtelain régnant sur le domaine des Murmures. La jeune femme est emmurée dans une cellule attenante à la chapelle du château, avec pour seule ouverture sur le monde une fenestrelle pourvue de barreaux. Mais elle ne se doute pas de ce qui est entré avec elle dans sa tombe... Loin de gagner la solitude à laquelle elle aspirait, Esclarmonde se retrouve au carrefour des vivants et des morts. Depuis son réduit, elle soufflera sa volonté sur le fief de son père et ce souffle l'entraînera jusqu'en Terre sainte. Carole Martinez donne ici libre cours à la puissance poétique de son imagination et nous fait vivre une expérience à la fois mystique et charnelle, à la lisière du songe. Elle nous emporte dans son univers si singulier, rêveur et cruel, plein d'une sensualité prenante.

 

Mon Avis

Quel roman magnifique nous offre encore une fois Carole Martinez ! Vraiment, j'ai été enchantée, envoutée et subjuguée par cette histoire de femme au destin hors du commun.  Avec son style à la fois réaliste et tellement poétique, j'ai eu l'impression de vivre mes quelques heures de lecture auprès d'Esclarmonde, dans sa tombe de pierre, guettant le monde extérieur à travers sa fenestrelle.

Cette femme, qui a fait le choix de s'emmurer vivante, de vivre isolée pour vouer sa vie à Dieu plutôt que de subir un mariage imposé, et très certainement une vie solitaire, se retrouve telle une sainte, à écouter des âmes fragiles et craintives, pour leur apporter conseils, protection et pardon... Enfermée dans sa tombe, ce n'est pas la solitude qu'elle va trouver, bien au contraire, elle va se retrouver au cœur de la vie de sa contrée.

Et que dire de ce choix radical, fait à un âge où les choses de la vie sont encore abstraites et ignorées ? Que de doutes et de questionnements  devra-t-elle endurer au fil des événements...

Dans ce roman, les mots sont tout simplement justes et lumineux... la voix des anges enchantent le récit, la vision des fées apportent une touche de magie et tout le mysticisme qui régnait alors, vient nous frapper au cœur par son intensité, mais aussi par les cruelles destinés qu'il engendra.

Ce conte aborde des thématiques très fortes : la condition des femmes, la maternité, les croyances et suspicions, autant de thèmes d'actualité qui nous poussent à réfléchir sur notre réalité quotidienne.

 

Ce roman que je projetais de lire depuis longtemps est un véritable coup de cœur, encore un !! Carole Martinez confirme avec ce second roman qu'elle est une conteuse extraordinaire (et ce n'était pas si simple de confirmer après le succès du "Cœur cousu").

Décidemment, cette année 2013 s'annonce vraiment sous les meilleurs auspices livresques...

Publié dans J'ai adoré !!!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article