La Femme en Vert, d'Arnaldur INDRIDASON

Publié le par Le Monde de Sylvie

RESUME :

 la-femme-en-vert.gif

Dans un jardin sur les hauteurs de Reykjavik, un bébé mâchouille un objet étrange... Un os humain ! Enterré sur cette colline depuis un demi-siècle, le squelette mystérieux livre peu d'indices au commissaire Erlendur. L'enquête remonte jusqu'à la famille qui vivait là pendant la Seconde Guerre mondiale, mettant au jour les traces effacées par la neige, les cris étouffés sous la glace d'une Islande sombre et fantomatique...

 

Mon Avis

J'ai lu plusieurs Indridason et vraiment celui-ci est mon préféré... La découverte d'ossements datant de plusieurs décennies, plonge le lecteur directement dans le passé de l'Islande. Le livre est une succession d'allers et retours dans le temps, judicieusement amenés pour lentement distiller le mystère de l'enquête ... ou des enquêtes. En effet, le lieu de la découverte va conduire à Erlendur à une double enquête puisque, suite à des rumeurs, c'est l'histoire de la famille qui vivait sur les lieux de la découverte, qui va elle-aussi être disséquée et analysée. La violence conjugale à laquelle sera exposée la femme et ses enfants, est racontée de façon terrifiante et glaçante pour le lecteur. L'atmosphère décrite est lourde et pesante. En parallèle, la vie passée et la vie présente d'Erlendur se superposent et donnent beaucoup de profondeur au personnage. Lentement, on appréhende Erlendur, avec ce thème assez récurrent chez Indridason qu'est la mémoire individuelle.

Pour moi, ce fut aussi l'occasion de découvrir le contexte historique de l'Islande à cette époque (2nde guerre mondiale). Le stationnement de troupes américaines et anglaises y est largement évoqué et apporte un complément historique très intéressant.

Une fois de plus, c'est avec délectation que j'ai lu ce polar venu du froid ... une enquête menée de façon totalement atypique - normal, le commissaire Erlendur l'est tout autant...

Publié dans J'ai adoré !!!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
Merci beaucoup de ton commentaire ... C'est vrai que j'adore aussi ce personnage d'Erlendur...
Répondre
D
Mon premier Indridason et j'avais adoré...du bon, du trés bon Erlendur..
Répondre