Le Chant du Diable, de Frédérick RAPILLY

Publié le par Le Monde de Sylvie

RESUME :

11-P-Le chant du diableSur une plage espagnole, une touriste est découverte nue, choquée, serrant entre ses mains une tête coupée... Le lendemain, en France, le magazine Paris Flash reçoit une vidéo : une inconnue terrorisée est filmée tandis que résonnent les cris de terreur d'une autre femme. La photographe Katie Jackson est mise sur l'affaire. Au même moment, en Thaïlande, son ancien collègue, le journaliste Marc Torkan, enquête sur le meurtre sauvage d'une escort-girl russe... 

Ces deux affaires sont-elles liées ? Et pourquoi Marc Torkan se retrouve-t-il à chaque fois impliqué ? Le Diable seul le sait....

 

Mon Avis

Cela faisait un moment que j'attendais la sortie en poche de cette suite du "Chant des Ames", thriller que j'avais adoré. Aussitôt sorti, aussitôt acheté, et aussitôt lu !

Dans ce second opus, Frédérick Rapilly reprend une partie de sa recette du premier tome, avec quand même un zeste d'originalité en moins côté ambiance... Mysticisme et musique techno ont effectivement disparu, à mon grand regret car ce mélange explosif faisait vraiment toute l'originalité du premier tome.

Les chapitres sont courts et donnent beaucoup de rythme à l'intrigue, l'action et le suspens sont dès lors, omniprésents et happent littéralement le lecteur. Ce rythme intense est malgré tout un peu cassé par les nombreux rappels vers le premier tome. C'est fort utile quand on ne l'a pas lu, mais sinon, cela dessert un peu l'histoire...

On retrouve avec plaisir (et inquiétude !) les différents personnages. Côté enquêteurs, les protagonistes qui sont plutôt ancrés dans le milieu journalistique (ça change un peu des policiers !), côté tueur, c'est le retour du Teknokiller, effroyable personnage déjanté dont l'ombre plane sur cette traque. Le choix de l'auteur de ne pas faire se rencontrer certains protagonistes est intéressant, c'est une enquête à distance, au cœur des nouvelles technologies... une enquête moderne.

Comme dans le premier tome, le lecteur voyage beaucoup. Ce dépaysement qui nous mène de Benidorm à la Thaïlande, en passant par Paris et les Pays-Bas, est un véritable catalyseur pour l'intrigue, surtout qu'on sent la patte très voyageuse de l'auteur qui connaît les lieux et réussit parfaitement à transposer le lecteur sur les sites.

 

Encore une fois, Frédérick Rapilly nous a concocté un thriller de très bonne facture. La chute laisse espérer une suite... chouette, je ne la manquerai pour rien au monde !


Publié dans J'ai beaucoup aimé

Commenter cet article

Emma 05/01/2014 17:02

Je le note car je ne connais pas...

Le Monde de Sylvie 05/01/2014 20:51



Commence quand même par "Le chant des âmes", c'est mieux !